HISTOIRE DU BASKET DE BOURNEZEAU

Le basket est un sport relativement récent puisqu’il a été inventé en 1891 dans un collège de l’état du Massachusetts aux U.S.A. Il s’est répandu rapidement dans le monde à travers collèges et universités. La fédération internationale de basket amateur s’est créée en 1932. L’introduction du basket masculin aux jeux Olympiques s’est  faite en 1936, le basket féminin y accédera 40 ans plus tard en 1976.

En France En 1898, les patronages paroissiaux avaient créé la F.S.F. (fédération sportive de France) qui est devenue depuis la F.S.C.F. (La fédération sportive et culturelle de France).

La F.F.B.B. (fédération Française de Basket-ball) s’est mise en place en 1947-1948. Le premier championnat de France en national 1 est institué en 1950. La première coupe de France a été gagnée par Villeurbanne en 1953.

En Vendée, La F.S.F. était la seule structure départementale, elle gérait toutes les associations sportives, mais les premières années, l’activité était surtout liée à la gymnastique et à la musique. Beaucoup de patronages de Vendée ont adhéré à la F.S.F, par exemple Luçon en 1906 et Chantonnay en 1907. Bournezeau a adhéré à la F.S.F. lors de la création de la musique du patronage paroissial en 1926.

Les premiers Clubs de basket en Vendée  datent de l’entre deux guerres. Selon le fascicule du centenaire de l’Epine de Chantonnay 1898-1998, le club de basket de Chantonnay a été créé, par le vicaire, l’Abbé Macoin, en 1928 : ce serait le 1er en Vendée. Le 2ème serait la Vendéenne de la Roche/Yon en 1934, (il y a bien eu une tentative en 1924 ou 25 mais elle a échoué). Le 3ème serait la Garnache en 1935. Le 4ème est Challans : le 1er entraînement a eu lieu après les vêpres le 26 janvier 1936 et le 1er match amical en avril 1936. Le club avait pour nom «l’Etoile Sportive du Marais».

Fontenay,  Luçon,  les Sables-d’Olonne et quelques autres villes ont créé leur club dans cette même période, la plupart du temps à partir des patronages paroissiaux. Il y avait 11 clubs de basket en 1936 ; en 1939 la Vendée en comptait 29.

Dans les années 1990-95 la Vendée a compté jusqu’à 128 clubs de basket et 12 960 licenciés.En raison des fusions entre clubs, le nombre en est tombé à 112 en 2004 avec 11 028 licenciés.

A Bournezeau on aurait commencé à parler basket dès 1943, puisqu’une réunion d’information sur ce sport a eu lieu à ce moment là. Mais il faut attendre 1946, pour voir une équipe de responsables et futurs joueurs, s’engager sérieusement, sous la houlette du patronage, pour mettre en place une équipe de basket.

Il y a tout à faire : trouver un terrain, chercher des joueurs pour constituer une équipe et des responsables pour l’encadrement. Le premier bureau de lancement est composé du curé Louis Bourasseau, Louis Texier, Pierre Vallet, Camille Bregeon, Jean Buino et Jean Baudry. Ces deux derniers en sont les instigateurs ; Jean Baudry, instituteur privé, avait déjà joué au basket à Mouilleron en Pareds.

Trouver le terrain n’est pas facile, mais après discussions, le choix se porte sur un terrain qui appartient à la paroisse. Il est situé à l’arrière de l’école privée des garçons. Le curé Bourasseau donne son accord, et met le terrain à disposition du basket, Jean Buino le premier informé s’empresse alors d’en informer Camille Bregeon en octobre 1946.>

Les travaux s’engagent aussitôt. Pierre Perrocheau et quelques autres commencent par défricher le terrain et surtout les abords. Puis Gustave Bossard et Jean Lorieu labourent le terrain avec des bœufs. Pour accéder à ce terrain, il fallait passer par une petite porte sous le préau : les bœufs devaient êtres déliés, pour les passer un par un par la porte, et les relier de l’autre côté.

Le curé Bourasseau participe lui-même à l’aménagement du terrain, avec les Godet de l’Alouette, les Bregeon du Thibeuf, les Diopuskin de l’Ezière et autres joueurs.

On prétend que les joueurs ont commencé à s’entraîner dès l’automne 1946, mais ce terrain ne pouvait être prêt, au mieux, que fin novembre. Ils s’entraînaient peut -être sur la cour de l’école. Quoi qu’il en soit, ils ont utilisé ce terrain sommairement aménagé aussitôt la fin des travaux et ils jouaient sur la terre battue.

La première équipe de basket, joue en amicale en 1946-47. Des responsables s’apprêtent à créer une association et envisagent de jouer en championnat à la prochaine saison 47-48.

Lorsqu’ils se déplaçaient, c’était le plus souvent à vélo, mais quand c’était trop loin, les joueurs, dirigeants et supporters, prenaient le car de l’entreprise « Boisson ». Et c’est précisément dans ce car qu’est nommée la future association du basket, quand le curé Bourasseau, s’adressant à l’ensemble des joueurs et supporters, propose deux noms : les Abeilles ou les Papillons. Une majorité se porte alors sur >« Les Papillons ». 

Peu de temps après, une association se constitue vers le printemps ou l’été 1947. Voici la composition du bureau :

Président fondateur: Georges Seguin, expert
Vice Président :     Firmin Sire, marchand de tissu
Secrétaire :            Maurice Clerteau, Ets. Grangé
Trésorier :             René David, tailleur

Les membres de ce premier conseil sont : Jean Jubien- Louis Elie- Eugène Lemoulec- Jean Buino -Jean Baudry - Henri Fonteneau - Louis Texier -  et le curé Louis Bourasseau.

  • Licence d’Henri Waché       Octobre 1947

    L’Association de basket Les Papillons de  Bournezeau” est née mais elle n’est pas encore déclarée en préfecture. En tous cas, elle existe et c’est sous ce nom que la première équipe de basket, s’engage en championnat en 1947 /48. On a pu le vérifier à la F.S.F. avec la licence du joueur Henri Waché, qui date d’octobre 1947 et qui porte la mention des Papillons de Bournezeau.(Photo ci-contre)

    Plus tard, le basket se joue sous la houlette d’une nouvelle association qui est créée et agréée le 3 novembre 1952. Elle s’appelle : “L’A.E.P. Les Papillons” (Association d’Education Populaire).

    Cette nouvelle association a adopté le nom des Papillons, choisi par les basketteurs en 1947. Elle a pour but de couvrir toutes les activités actuelles et futures du patronage paroissial : le théâtre qui existe alors depuis plus de trente ans, le basket créé en 1946-47, la fanfare et le cinéma mis en route en 1953, le ping-pong vers 1955 et le volley féminin en 1970.

    Puis, après 30 années de fonctionnement avec les Papillons, un besoin d’autonomie se fait sentir, les dirigeants du basket s’interrogent, ils demandent plus de responsabilités et souhaitent plus d’ouverture. Ils pensent en effet que l’association «Les Papillons » qui est une structure paroissiale, empêche quelques jeunes de s’engager dans le basket. D’autre part on commence à parler de création d’une salle omnisports.

    Au bout d’une année de réflexion, sous l’impulsion de Denis Rousseau, élu Président du basket en 1977, le conseil d’administration fait le choix de son indépendance. Il quitte les Papillons et fonde une nouvelle association,  sous le nom de “Basket club de Bournezeau”, (B.C.B) qui fut agréée le 25 avril 1978.

    Néanmoins le B.C.B. continuera de jouer sur le terrain des Papillons jusqu’à la réalisation de la salle omnisports.





  • En dehors de ces responsables, des hommes ont tenu des rôles majeurs, notamment à l’époque où l’organisation n’était pas structurée comme aujourd’hui. Par exemple : Pierre Mercereau, manager de l’équipe Seniors, avait autour des années 1950 de la peine à composer l’effectif, grâce à sa ténacité le basket à pu se maintenir. Plus tard, Jean Michel Martineau tenait la table de marque, ce que personne ne voulait faire.

    En ce qui concerne le bar, sa mise en place s’est fait vers les années 50-55. Avant, les “après matchs” se passaient aux bistrots. Camille Bregeon en fut le premier responsable ; il a tenu ce poste jusqu’en 1980, au moins 25 ans de responsabilité…Puis Denis Renaudin assure cette charge, pendant 20 ans de 1980 à 2005. La longévité de ces responsables mérite d’être soulignée.

    Entraîneurs  Seniors
    garçons et filles de 1964 à 2007

     Avant 1964, nous avons peu d’informations, cependant nous pouvons citer :
    Jean Buino - Eugène Vallet et  Pierre Mercereau.

    Le premier entraîneur officiel a été 
    Jean Bartoli* de 1964 /65 à 66/67

    1967/68 à 1984
    Léon Blais - René Loiseau – Gaby Herbreteau Jean Vallet - Michel Vallet - Denis Rousseau et probablement bien d'autres.

    Anne Gautron de  84 /85 à 86/87
    Etienne Tessier* 86 / 87
    Eric Palvadeau* 87/88 à 92/93
    René Gadiou* 87/88 et 88/89, peut-être 89 /90  
    Eric Palvadeau* 87/88 à 92/93
    Laurent Hamon* 93/94 à96/97
    Bernard Roussière* 94/95 et 95/96
    David Mérieau* mi saison  96/97
    Philippe Remaud* 96/97et 97/98
    Laurent Lorieau 97/98 et 98 /99
    Lamine Gueye* 98/99 et 99 /2000
    Gaëtan Fouquet* 2000/ 01
    Freddy Martineau* (emploi jeune)>de 2001 à 2004/05
    Ludovic Lecomte* 2005/07
    Mikaël Duret 2005/07
    Virginie Noël* 2006/07

    Des joueurs et joueuses non cités ont assumé également l’entraînement

    *venus de l’extérieur.

    Noms des arbitres officiels du Club

  •  
  • Dates de création et d’aménagement des terrains de basket

    1946- Création du premier terrain de basket, à côté de l’école privée des garçons. Les panneaux entièrement en bois, ont été réalisés par  M. Folliot  scieur et charpentier rue de la Doulaie. Un appentis aménagé pour le tir, sert de vestiaire. Les joueurs évoluent sur la terre battue.

    1949/50- Le terrain est consolidé et sablé. Avant chaque match, il est tracé à la chaux.

    1952/53- Pour stabiliser le sol, 30 tonnes de mâchefer sont réparties sur le terrain, tout  est roulé à la brouette, par la petite porte sous le préau, seul  passage possible.

    1955 /56- Goudronnage du terrain. L’enrobé se prend à la Roche sur Yon. Claude Nauleau cantonnier conduit les travaux.

    1960/61- Réalisation des deux vestiaires et d’une buvette. 
    Tous ces travaux sont réalisés par des bénévoles

    1963/64 -  Electrification du terrain.

    1966/67 - Création et aménagement d’un nouveau terrain situé à l’arrière de la salle Pax.
    Agencement de deux vestiaires, buvette et cabines pour marqueur et chronométreurs.

  • Vue partielle du premier terrain vers 1954

    1967 -Le terrain est inauguré le 24 septembre.

    1974/75 - Remise en l’état de l’ancien terrain de l’école, il est utilisé en même temps que le nouveau terrain..

    1980- Mise en service de la salle Omnisports qui est inaugurée le 20 décembre. Spectateurs et joueurs bénéficient enfin du confort d’un terrain couvert.

    Noms des membres de l’équipe seniors qui ont joué 
    les 25 premières années de 1947 à 1972

    Les premiers joueurs qui évoluent en amical en 1946/47 sont Jean Buino, Jean Baudry, Louis Texier, Henri Waché, Louis Diopuskin, André Daguzé,  Maurice Renault,  Eugène Piffeteau, Michel Grolleau, Pierre Valeau.

    L’équipe des Papillons, s’engage pour la première fois dans le championnat en 1947 / 48. L’équipe était composée, le plus souvent des premiers cités ci- dessus.

    Dès la saison 1948/49,d’autres arrivent formant l’équipe réserve : Meno Diopuskin, Jojo Thomas, Pierre Mercereau, René Loiseau, Auguste Loiseau, Henri Lorieu, Henri Fonteneau, Clovis Charrier, Pierre Perrocheau, Alain Texier. Les meilleurs d’entre eux jouent quelquefois en “Première”.

    Un peu plus tard, d’autres jeunes se présentent : Roger Louineau, Gaston Coutaud, Roland Daviet, Gabriel Wojcik, François Wojcik, Jean-Pierre Guyonnet.

    En 1955 l’équipe senior, devient championne de Vendée et championne de l’atlantique. Cette équipe est composée de : Jojo Thomas, Louis Diopuskin, Meno Diopuskin, Pierre Mercereau, René Loiseau, Auguste Loiseau, Jean-Pierre Guyonnet, Roland Daviet, Gabriel Wojcik.

    Puis dans les années 60, d’autres joueurs assurent le renouvellement de l’équipe senior :

     René Robin, Victor Rattier Gaby Herbreteau, Gérard Rattier, René Giraudeau Auguste Blaineau, Jacques Charrier.

  • Photo prise vers 1960.

    Debout (de gauche à droite)
    Auguste Bléneau – René Robin - Gérard Rattier – Victor Rattier - Gaby Herbreteau – Jacques Charrier
    ;Accroupis (de gauche à droite)
    Clovis Charrier - Auguste Loiseau – Pierre Mercereau - René Loiseau – Meno Diopuskin - Pierre Perrocheau –Henri Loiseau

    Transport des joueurs pour les matchs à l’extérieur

    Les toutes premières années, les joueurs se déplacent à vélo, Pour les parcours plus longs, l’entreprise “Boisson” assure les déplacements avec son car.

    Ensuite dans les années 50, la maison Grangé offre ses véhicules dont Marcel Sorin et Jean Cardinaud assurent la conduite. Georges Valette roule aussi les véhicules de Jules Avril et Claude Martineau celui de la maison Elie de la gare. Gustave Violleau, marchand de poissons, prend également son tour.

    A cette époque il y a très peu de voitures. Pierre Mercereau établit le planning ; il doit aussi se procurer des bons d’essence pour pouvoir faire le plein. Les responsables du basket assument également les transports des joueurs.

    Plus tard l’A.E.P. “Les Papillons” fait l’acquisition de véhicules pour le transport des joueurs. Ce fut d’abord des Renault : une “Juva”, puis une “Prairie”, ensuite le fourgon Citroën dénommé “La Clochette”.

    Bon nombre de joueurs se souviennent, sans s’en plaindre de l’inconfort de ces véhicules surchargés. Si ces voitures pouvaient parler, elles en auraient des histoires à raconter.

    Enfin, avec le développement de l’automobile, les responsables ont établi un calendrier pour faire participer les parents de joueurs.

    Evolution du nombre de licenciés depuis 1986

  •  
  • La première année en 1946 /47, l’équipe seniors masculin à joué en amicale.

    Puis elle a vécu 60 années de championnat de 1947/1948 à 2006/2007. L'équipe senior a évolué : 2 ans en Pro-Honneur - 18 ans en Honneur - 31 ans en Pro-Excellence et 9 ans en Excellence dont 1 an en Régional. Au départ, il y avait seulement deux niveaux départementaux Honneur et Excellence. Par la suite, des séries auraient été mises en place à l’intérieur de ces deux niveaux mais personne ne peut le confirmer.

     En 1964/65 le comité départemental rajoute deux échelons intermédiaires :Pro-Honneur et Pro-Excellence (nommés maintenant DM 4 et DM2). Au début la F.S.C.F. assume la gestion des championnats de Vendée. La ligue Atlantique se crée vers les années 1950.

    En 1962, le comité de basket départemental de la F.F.B.B. est créé, il prend alors le relais de la F.S.C.F. L’activité de cette dernière devient alors réduite, néanmoins elle reste utile et complémentaire pour certains clubs qui veulent jouer sur deux tableaux

  • image007.png
  • Photo prise entre 1950 et 1955 sur le premier terrain de l’école
    Noms de joueurs des années 1950 : 
    Debout, de gauche à droite :
    Auguste Loiseau - René Loiseau - Louis Diopuskin - Roland Daviet
    Accroupis : de gauche à droite :
    Jean-Pierre Guyonnet - Georges Thomas - Pierre Mercereau

    Lors de la saison 1968-69, l’équipe senior est championne de Vendée et accède en excellence départementale. Dans le même temps, elle fait le championnat régional F.S.F.

    Voici sa composition : René Loiseau, Léon Blais, Jacques Valette, René Ardoin, Gérard Rattier, Denis Rousseau, Jean Vallet, René Giraudeau.

    Vers 1971 / 1972, l’équipe première est renouvelée en partie par Michel Blais, Jean-Pierre Perrocheau, Michel Vallet, Guy Bossard, Michel Valeau, Christian Fruchet.