La chasse à Bournezeau

Après la dernière guerre 39/45 les amoureux de la chasse, qu’ils soient agriculteurs ou ouvriers, se sont unis pour créer un groupement de chasseurs. Bien sûr, l’apport de terres chassables par les différents propriétaires, agriculteurs ou non, a permis la création de La Société communale de chasse, enregistrée à la préfecture de la Vendée le 25 juillet 1947. Son premier président n’était autre que Mr Poupard, instituteur à Bournezeau. La société comptait alors une cinquantaine d’adhérents.

Mr Poupard sera président deux ans seulement. Le poste sera alors occupé par par Jean- Baptiste Herbreteau de 1949 à 1961. Il faut souligner que la société communale de chasse à enregistré 115 sociétaires en 1953, et jusqu’à 118 en 1954.

Pour permettre à tous ces chasseurs de pratiquer leur loisir favori à un moindre coût, l’idée d’organiser une fête a germé. En août 1958 la 1ère fête de la chasse est née à la Martinière. René Charrier et Roger Bordage furent les principaux artisans de cette fête devenue traditionnelle.

En 1961, la société communale de chasse de Bournezeau devient  La Société Amicale des Chasseurs de Bournezeau. Par 69 voix sur 86 votants les nouveaux statuts sont adoptés.

  • Partie de chasse en octobre 2001

    Le 28 août 1961 : déclaration du nouveau titre de la société à la Préfecture de la Vendée.

    Le 2 septembre 1961 : enregistrement des nouveaux statuts à la Préfecture de la Vendée.
    9 septembre : Parution au journal officiel.

  • Brioche lors de la 50ème fête de la chasse
    Le 5 août 2007 aux Humeaux

    Dans le même temps, le bureau est entièrement renouvelé. Après quatre tours de scrutin le nouveau bureau est enfin constitué :

    Roger Bordage est élu président, Victor Belon vice-président, René Charrier secrétaire, Maximin Mazoué trésorier. Abel Boisson,  Jean Cardineau, Pierre Charrier, membres du bureau

    En juillet 1967 René Charrier a succédé à Roger Bordage toujours aidé dans sa tâche par Victor Belon.

     Notre ex-garde champêtre communal Gaby Herbreteau bien connu de tous les Bournevaiziens fait son entrée comme secrétaire le 4 juillet 1968. Il deviendra Président en 1984. A l’heure ou j’écris ces lignes, Gaby est toujours aux commandes du navire. Il est soutenu par :

    Bernard Chapeleau       Vice Président
    Anthony Blanchard      Secrétaire
    Guillaume Davieau        Secrétaire adjoint
    Philippe Bonce              Trésorier
    Gilles Perrin                  Trésorier adjoint
    Sont membres du bureau : Gilles Guyau, Joël Bussonnière, André Rattier, Christian Rattier, Hervé Bourdet.

     Depuis plusieurs années, la société  compte environ 70 sociétaires et actionnaires.

  • Vin d’honneur, au Humeaux le 5 août 2007, lors du 60ème anniversaire
    de la société de chasse et de la 50ème  fête de la chasse.

    Le territoire de chasse est de 2000 ha. La gestion du petit gibier est  très importante et demande un travail considérable tout au long de l’année : repeuplement, agrainage, destruction de nuisibles, déterrage, piégage, fabrication de cages etc…Le gros gibier : Chevreuils, sangliers, est soumis à un plan de chasse géré par la Fédération Départementale des Chasseurs de la Vendée. Le lièvre est également soumis à un plan de chasse.

    FETE CHAMPETRE

    J’ai fait état en début d’article de la création de la fête de la chasse en août 1958 à la Martinière.

    En 1976, suite à l’évolution considérable en matière d’agriculture, la fête champêtre s’est installée sur le site des Humeaux.

    Qui n’a pas fréquenté, depuis la 1ère fête, les célèbres bals de la fête de la chasse et ses différents orchestres : Maurice Robert, Dany Bernardeau, Rico etc…

    Le diner champêtre n’a pas connu de répit, puisqu’il existe depuis le début :1958. Et toujours avec le même menu : moules marinières, omelettes aux lardons.

    Pour animer les fins de soirée, Jean-Baptiste Herbreteau avait composé une chanson sur l’air de ״Marjolaine (Parue dans “Au fil du temps”n°2).

    Le 5 août 2007, nous avons fêté les 60 ans de la société et la 50ème fête de la chasse.

    Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur la vie de la société amicale des chasseurs de Bournezeau et sûrement beaucoup d’anecdotes à raconter sur la fête mais il faut conclure

  • du 5 août 2007.

    Pour en terminer donc, je tiens à préciser que la Société amicale des chasseurs peut se targuer d’être l’une des sociétés les mieux gérées de Vendée, ce qui permet un repeuplement régulier et un coût de la carte de sociétaire très abordable.

    Le bénévolat et la participation des chasseurs aux différentes manifestations y sont, sans aucun doute,  pour quelque chose.

    Gilles Perrin