Noms des anciens Forgerons de la commune

Avant d’énumérer les noms des personnes qui ont pratiqué le métier de forgeron depuis les années 1800, voici, relevés dans les registres paroissiaux et l’état civil, des noms de personnes qui ont exercé le métier de maréchal au cours des 17ème, 18ème et 19ème siècles.

Le métier de maréchal-ferrant a progressivement laissé sa place à celui de forgeron. La date indiquée est celle où le métier a été mentionné pour la première fois dans les registres paroissiaux et l’état civil.

24 forges et 77 noms de patrons forgerons ont été recensés

Emplacements des forges dans la partie la plus ancienne du bourg. Les numéros renvoient aux numéros des paragraphes

Lieux de chaque forge et noms des forgerons qui s’y sont succédé. La colonne de gauche, indique l’année du début et de la fin d’activité

1-  au 3, avenue du Moulin(Maison Meunier)

2- au 6, rue Jean Grolleau

à côté du bureau de tabac.

3- Place de la mairie

> La forge était située entre le Crédit mutuel et le restaurant Cendrillon(accès par la petite venelle)

4- au 1, rue des Halles

Ancienne menuiserie d’Henri Godet, rue du Château.

5- au 6, Place du Commerce

chez Pierre Mercereau

GROSSIN Sosthène né le 20/02/1902 à St-Julien-des-Landes et décédé le 20 octobre 1967.
Il s’est installé, en 1932, au 6 Place du Commerce.

En 1943, il s'établit dans un pré appelé" les Colonies" situé au 1 rue des Ciclonnes.

Vers 1950, il déplace son atelier de 50 mètres au 10, rue des Pâquerettes chez Clovis CHARRIER

Il était surtout Charron.

6- Grange de la Grolle

> Près de l’ancienne poste côté terrain des papillons (Entre le terrain des Papillons et l'avenue du Moulin)
  •  
  • La forge de Jean Bernereau en 2013
    Depuis l’installation du magasin en 1983, c’est un musée qui expose les outils de la forge.

    7- Place des Papillons

    8- Au 10, Avenue du Moulin

    Un peu plus bas que l’ancienne poste
  • 9- Place de la Ferronnerie

    10- Au 5, rue de la Miltière

    C’était une petite forge située à l’arrière de cette maison. L’accès se faisait par la cour.

    11-    Au lieu-dit “La Forge”,

    Il y avait aussi un forgeron dont on ne connaît pas le nom. Cette forge se situait à l’emplacement de la maison du Docteur Bastard, au 2, rue des Aubépines, aujourd’hui habitée par ses petits enfants : M. et Mme Doizon.

    Cette forge date d’avant 1820.

    12- Au 16, rue du Château,

    Située près de la boulangerie Sicot
  • 13- Route de Chantonnay

    >

    Entreprise créée par Davieau Emile en 1963. Il a mis en place la forge en 1980, avec son fils Robert, ouvrier forgeron, puis Robert Davieau s’es installé à son compte en 1984.

    Cette entreprise est toujours en activité.

  • Photo 2014

    14- Route des Pineaux

    Près du garage de René Giraudeau, à côté du cimetière

    C’était une petite forge.

  • 15- La Boule

    Les Bocquier de la Boule sont les premiers forgerons connus de Bournezeau.

  • 16- La Croisée de la Boule

    La forge a été créée par Théophile en 1894


  • L’entreprise Louineau-Turpaud en 2014 à la Croisée de la Boule
  • 17- La Briolière

    Forge située au carrefour de la route de la Guignardière, sous l’appentis attenant à la maison Braud
  • 18-La Vincenterie

    Située tout près de la Briolière à environ 100 mètres de la forge de François Coulon.

    Au début, la forge de Louis Biret se situait derrière la maison Guinaudeau, ensuite, elle a été transférée sur la Briolière, à côté de la maison Remaud, près de chez Gaston Marceau

    Au recensement de 1911, deux forges exerçaient en même temps à la Briolière.

    19- Le Pont du Servant

  • Saint-Vincent-Puymaufrais

    20- Dans le Bourg

    La forge était située près de l’ancien magasin Faivre. Elle a été transférée au 7, rue du Lay, mais on ne sait ni quand, ni par qui ?
  • Le soufflet et la forge de Gabriel Orveau
    >
  • La forge, de Gaby Orveau fils en 2012,
    >

    7 rue du Lay, fermée en 1975

    21- La Ménerie

  • >

    22- Dans le bourg.

    C’est la plus ancienne forge de Puymaufrais

  • Photo 2005
  • >
    Forge de Raphaël Orveau
    Le tour relié à une roue actionnée par une manivelle.
    Ce tour daterait d’au moins un siècle et demi.

    Le matériel de cette forge a été racheté en 2012 par René Grelaud de St-Hilaire le Vouhis.

    23-La Vendrenière

  • 24- Le Plessis

    photo 2014

    L’ancienne forge du Plessis, fermée en 1989

    Henri Rousseau

    Sources :
    Recensement de population sur le Site Internet :
    Archives Départementales de la Vendée
    Etat civil de la mairie.
    Manuscrits d’Emile Pubert de 2002.
    Témoignages de : Jean Bernereau, Marie Chauvet, René Charrier, René Giraudeau, Henri Giraudeau, Jojo Thomas, Clovis et Jacqueline Charrier, Jean-Michel Charrier, Reine Bossard, Albert Véronneau, Renée Pillaud, Alcide Jaulin, Jean-Yves Jaulin, Gaby Orveau, Maximilienne Remaud, Francis Herbreteau, Raphaël Pelletreau. Jules Guillet.